Les soixante-douze anges

https://www.subtil.net/fr/view/e264dd71-f56e-4768-9798-63227d1a598f

Nous savons que les anges invitent l’homme à s’ouvrir à l’amour, l’amenant ainsi à cheminer vers la ressemblance divine, dans une union de plus en plus intime avec Dieu. En outre, nous savons également qu’ils se répartissent en neuf chœurs incarnant neuf modalités par lesquelles l’homme est progressivement conduit à communier avec la réalité divine. De manière plus précise encore, la tradition hermétique attribue à chaque choeur angélique huit messages particuliers. Il en existe donc soixante-douze, spécialement missionnés par Dieu, pour amener progressivement à participer plus étroitement à sa réalité intime.

Certes, il ne faudrait pas croire cependant qu’il n’existe que soixante-douze anges puisque l’univers créé en est peuplé de « myriades de myriades » (Daniel VII, 10). « Le nombre de légions célestes, précise encore Denys l’Aéropagite, échappe à toute mesure. Telle est, en effet, la multitude de ces armées bienheureuses qui ne sont pas de ce monde, qu’elles surpassent l’ordre débile et restreint de nos systèmes de numération matérielle, et que seules peuvent les connaître et définir leur propre intelligence et leur propre science, qui n’est pas de ce monde, mais qui appartient au ciel et qu’elles ont reçues en don parfaitement généreux de la Théarchie, car cette Théarchie connaît l’Infini, car elle est source de toute sagesse, le principe commun et suressentiel de toute existence, la cause qui donne rang d’essence à tout être, la puissance qui contient et le terme qui embrasse la totalité de l’univers. ».

En vérité, ces soixante-douze messagers sont plus précisément les représentants archétypaux de soixante-douze catégories d’entités célestes regroupées par la spécificité de leur vocation. Nous retrouvons d’ailleurs une allusion fort éloquente à ces soixante-douze catégories dans le Livre de la Splendeur ou Sepher-ah-Zohar. En effet, « lorsque Adam était au jardin d’Eden, le Saint lui fit descendre un livre par l’intermédiaire de l’Ange Raziel, préposé au mystères de la Sagesse Suprême, Hochmah. Ce livre contenait les secrets saints d’ordre sublime; la sainte Sagesse des Soixante-Douze espèces de Savoir, de Vertu et de Puissance. » (Zohar I, 55b).

C’est plus précisément aux fonctions spécifiques que les soixante-douze anges accomplissent auprès de l’humanité que cette étude sera consacrée. Elle se déroulera, pour chaque ange, en deux parties. La première comportera cinq étapes qui nous amèneront à nous intéresser à l’analyse kabbalistique de leur nom, à leurs correspondances astrologiques, à leur influence sur les trois plans de l’être et leur attribut traditionnel. Dans une seconde partie, nous étudierons ensuite les outils traditionnels permettant de les invoquer adéquatement (régence zodiacale, couleur, aromate, correspondances bibliques et prière d’invocation).

  1. L’analyse kabbalistique du nom
  2. Noms des anges
    1. Anges appartenant à la première triade
      1. Séraphins
      2. Chérubins
      3. Trônes
    2. Anges appartenant à la deuxième triade
      1. Les Dominations
      2. Vertus
      3. Puissances
    3. Anges appartenant à la troisième triade
      1. Principautés
      2. Archanges
      3. Anges
  3. L’analyse astrologique
    1. Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la première triade
    2. Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la seconde triade
    3. Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la troisième triade
  4. L’influence de l’ange sur les trois plans de l’être
  5. L’attribut traditionnel
    1. Tableau présentant les Séraphins et leurs attributs traditionnels
    2. Tableau présentant les Chérubins et leurs attributs traditionnels
    3. Tableau présentant les Trônes et leurs attributs traditionnels
    4. Tableau présentant les Dominations et leurs attributs traditionnels
    5. Tableau présentant les Vertus et leurs attributs traditionnels
    6. Tableau présentant les Puissances et leurs attributs traditionnels
    7. Tableau présentant les Principautés et leurs attributs traditionnels
    8. Tableau présentant les Archanges et leurs attributs traditionnels
    9. Tableau présentant les Anges et leurs attributs traditionnels
  6. La régence zodiacale
  7. Couleurs et chœurs angéliques
  8. Aromates et chœurs angéliques
  9. Les correspondances bibliques
    1. Tableau représentent les correspondances entre les évangiles, les éléments et les plans
  10. La prière rituelle correspondant à l’Ange

L’analyse kabbalistique du nom

Se référant à la tradition hébraïque, les hermétistes ont repris les noms que les anciens kabbalistes avaient attribués aux soixante-douze anges. Or ce ceci est fondamental car le nom a toujours revêtu pour les traditions initiatiques une importance extrême. En effet, il représente l’essence même de la réalité qu’il désigne. Il possède à lui seul une puissance extraordinaire qui place immédiatement son utilisateur en présence de l’être ainsi nommé.

Les anciens sélectionnèrent dans la bible un passage où il était question des anges et de leurs rapports avec l’homme. Le texte choisi évoquait plus précisément la traversée à pieds secs de la mer Rouge par le peuple hébreu. Composé de trois versets formés chacun de soixante-douze lettres, il devient donc la source à laquelle les kabbalistes tirèrent les soixante-douze noms de pouvoir. La technique employée fut de combiner les lettres de ces trois versets selon la méthode kabbalistique suivante. On retira la première lettre du verset 19, puis la dernière lettre du verset 20, et à nouveau la première lettre du verset 21. Ces trois lettres formèrent le radical désignant le premier être angélique auquel il faut ajouté une particule marquant son caractère divin. C’est ce radical et sa terminaison qui désignèrent donc le nom du premier guide. Puis on fit de même avec les soixante et onze triplets de lettres suivantes.

Noms des anges

Anges appartenant à la première triade
Séraphins
  1. Vehouiah
  2. Yeliel
  3. Seyatel
  4. Alamiah
  5. Mehashiah
  6. Lelahel
  7. Akaiah
  8. Kehatel

Chérubins
  1. Hazayel
  2. Aladiah
  3. Laviah
  4. Hahaiah
  5. Yezalel
  6. Mabahel
  7. Heriel
  8. Heqamiah
Trônes
  1. Leouiah
  2. Kiliel
  3. Levouiah
  4. Pehiliah
  5. Nalakel
  6. Yeyayel
  7. Melahel
  8. Hahouiah

Anges appartenant à la deuxième triade
Les Dominations
  1. Netahiah
  2. Haiaiah
  3. Yratel
  4. Shahiah
  5. Reyiel
  6. Avamel
  7. Lekavel
  8. Veshariah
Vertus
  1. Yehouyah
  2. Lehahiah
  3. Kevaqiah
  4. Menadel
  5. Aniel
  6. Hamiah
  7. Rihaël
  8. Iyazel
Puissances
  1. Hahahel
  2. Miyakel
  3. Vevaliah
  4. Yelahiah
  5. Saliah
  6. Ariel
  7. Essaliah
  8. Miahel

Anges appartenant à la troisième triade
Principautés
  1. Vahouel
  2. Daniel
  3. Hahashiah
  4. Amamiah
  5. Niyatel
  6. Mevahiah
  7. Peviel
Archanges
  1. Nemimiah
  2. Iyalel
  3. Harael
  4. Metsarel
  5. Vamavel
  6. Yehahel
  7. Anouël
  8. Mehiel
Anges
  1. Demaviah
  2. Menaqel
  3. Ayaël
  4. Habouiah
  5. Réhel
  6. Yavamiah
  7. Hayayel
  8. Moumiah

L’analyse astrologique

L’hermétisme chrétien attribue à chaque chœur angélique une tonique planétaire particulière, celle-ci déterminant la manière dont le choeur invite l’homme à cheminer vers la ressemblance divine. De même, elle attribue à chacun des huit messagers constituant ces chœurs une tonique planétaire secondaire, précisant ainsi la manière particulière dont l’ange incarnera l’enjeu initiatique du choeur auquel il appartient. La fonction des soixante-douze anges est donc déterminée par deux toniques planétaires : une tonique planétaire majeure se référant au choeur angélique auquel il appartient et une tonique planétaire mineur propre à l’ange en particulier.

Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la première triade
ToniquesSéraphinsChérubinsTrônes
UranusVehouiahHazayelLeouiah
SaturneYelielAladiahKiliel
JupiterSeyatelLaviahLevouiah
MarsAlamiahHahaiahPehiliah
SoleilMehashiahYezalelNalakel
VénusLehahelMabahelYeyayel
MercureAkaiahHerielMelahel
LuneKehatelHeqamiahHahouiah
Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la seconde triade

ToniquesDominationsVertusPuissances
UranusNetahiahYehouiahHahahel
SaturneHaiaiahLehahiahMiyakel
JupiterYratelKevaqiahVevaliah
MarsShahiahMenadelYelahiah
SoleilReyielAnielSaliah
VénusAvamelHamiahAriel
MercureLekavelRihaëlEssaliah
LuneVeshariahIyazelMiahel
Tableau présentant les toniques planétaires mineures pour la troisième triade
ToniquesPrincipautésArchangesAnges
UranusVahouelNemimiahDemaviah
SaturneDanielYiyalelMenaqel
JupiterHahashiahHarahelAyaël
MarsAmamiahMetsarelHabouiahh
SoleilNinaëlVamavelRéhel
VénusNiyatelYehahelYevamiah
MercureMevahiahAnouëlHayayel
LunePevielMehielMoumiah

L’influence de l’ange sur les trois plans de l’être

En créant l’homme à Son image, Dieu le dota d’une constitution ternaire comprenant l’esprit, le corps et l’âme, respectivement mis en relation avec les trois Personnes de la Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit). De manière plus précise encore, l’esprit correspond à ce qu’il y a de plus intime en moi, c’est ce côté de moi qui m’échappe à moi-même et par où je suis en contact avec Dieu. Ce qu’il y a de plus clos en l’homme, c’est ce qui est le plus ouvert à Dieu. Il est donc associé à la partie a plus élevée de l’être plaçant l’homme en contact direct avec les réalités divines. C’est également la dimension éveillée chez les prophètes et les mystiques, le noûs ses anciens Grecs.

Quand à l’âme, elle doit être définie dans le sens traditionnel de la psyche ou de l’anima, désignant ainsi l’ensemble des facultés mentales telles que la pensée, l’intelligence, la connaissances….; des facultés affectives telles que les sentiments, les émotions, les désirs…. et des facultés énergétiques telles que la vitalité ou le dynamisme. Plus encore, sa plus grande spécificité est sans doute d’être le lieu privilégié d’enracinement d’une dynamique d’échange, tant au niveau interne (étant le lieu de communion entre l’esprit et le corps) qu’au niveau externe, plaçant l’homme en relation directe avec autrui.

Enfin, le corps est certainement la dimension la mieux connue de la nature humaine. Pour les hermétistes toutefois, il est l’esprit lui-même considérée dans le déploiement de sa puissance et de son énergie. En d’autres termes, il est considéré comme une expression visible et tangible de l’esprit (étant le dehors de l’être alors que l’esprit en est le dedans), lui permettant de se révéler et de s’exprimer pleinement. A ce titre d’ailleurs, saint Irénée, à la manière des anthropologues les plus perspicaces de de notre temps, présente le corps, l’âme et l’esprit comme les trois fonctions, les trois relations ou encore les trois manières d’être de l’humain. Par son corps, l’homme est ouvert sur le monde et la matière, par son âme, il est ouvert à autrui, aux autres hommes, par son esprit il est ouvert à Dieu. ». Si l’esprit est ouvert à Dieu et si l’âme est ouverte sur l’autre, le corps est, quand à lui, ouverture sur le monde extérieur.

Dès lors, les anges vont intervenir de manière spécifique sur l’esprit, sur l’âme et sur le corps en exaltant leur aptitude à s’ouvrir à Dieu, à l’autre et au monde. C’es d’ailleurs ce qui distingue fondamentalement un ange d’un démon. En effet, les démons sont des anges qui, animés d’un fol orgueil, se centrèrent sur eux-mêmes, se détournant conséquemment de Dieu, et mettant ainsi fin à la relation intime qu’ils entretenaient avec Lui. Le terme « diable » est d’ailleurs très éloquent à ce titre puisqu’il est issu du mot latin diabolus ou d’un terme grec diabolos signifiant tous deux « celui qui divise ». Ainsi, le démon est fondamentalement vecteur d’une pulsion incitant l’homme à se replier sur lui-même (à s’enfermer dans le cercle clos de son ego) et à rompre tout rapport d’échange véritable avec ce qui l’entoure (Dieu, l’autre et le monde n’étant plus considérés en tant que tels, mais exclusivement en référence à sa propre personne). Dès lors, l’ange s’opposera au démon en invitant ‘l’homme à rétablir au contraire une relation d’échange véritable propice à l’expression de l’amour (de la grâce divine).

L’attribut traditionnel

La tradition de l’hermétisme chrétien confère également à chaque ange un attribut traditionnel. Celui-ci nous permet de préciser encore davantage les fonctions de l’ange qui est en porteur, nous révélant des aspects nouveaux que les analyses kabbalistique et astrologique n’étaient pas en mesure de nous préciser.

Tableau présentant les Séraphins et leurs attributs traditionnels
SéraphinsAttributs
VehouiahL’amour divin
YelielL’éternité divine
SeyatelLa pauvreté divine
AlamiahL’impuissance divine
MehashiahL’humilité divine
LelahelLa passion divine
AkaiahL’altérité divine
KehatelLa créativité divine
Tableau présentant les Chérubins et leurs attributs traditionnels
ChérubinsAttributs
HayazelLa force du charisme
AladiahLe charisme d’interprétation
LaviahLe charisme de guérison
HahaiahLe charisme des prodiges
YezalelLe charisme de persuasion
MabahelLe charisme des esprits
HerielLe charisme des langues
HeqamiahLe charisme de prophétie

Tableau présentant les Trônes et leurs attributs traditionnels
TrônesAttributs
LeouiahLa force vertueuse
KilielLa prudence
LevouiahLa foi
PeiliahLa force
NalakelLa charité
YeyayelLa justice
MelahelL’espérance
HahouiahLa tempérance

Tableau présentant les Dominations et leurs attributs traditionnels
DominationsAttributs
NetahiahForce du Saint-Esprit
HaiaiahDon d’intelligence
YratelDon de conseil
ShahiahDon de force
ReyielDon de sagesse
AvamelDon de piété
LekavelDon de science
VeshariahDon de crainte

Tableau présentant les Vertus et leurs attributs traditionnels
VertusAttributs
YehouiahL’esprit chevaleresque
LehahiahLa cuirasse
KevaquiahL’écu
MenadelL’épée
AnielLa lance
HamiahLes gantelets
RihaëlLe heaume
IyazelLes éperons

Tableau présentant les Puissances et leurs attributs traditionnels
PuissancesAttributs
HahahelLe pouvoir royal
MiyakelLe manteau
VevaliahLe globe du monde
YelahiahLa main de justice
SaliahLe Sceptre
ArielL’anneau
EssaliahLa couronne
MihaelLes chausses pourpres

Tableau présentant les Principautés et leurs attributs traditionnels
Principautés Attributs
VahouelLa beauté
DanielL’architecture
HahashiahLe théâtre
AmamiahLa sculpture
NinaëlLa danse
NiyatelLe chant
MevavhiahLa poésie
PevielLa peinture

Tableau présentant les Archanges et leurs attributs traditionnels
ArchangesAttributs
NemimiahL’intelligence
YeyalelL’astronomie
HarahelL’arithmétique
MetsarelLa géométrie
VamavelLa musique
YehahelLa rhétorique
AnouëlLa logique
MehielLa grammaire

Tableau présentant les Anges et leurs attributs traditionnels
AngesAttributs
DemaviahLa clair-sensorialité
MenaqelLa mémoire
AyaëlL’imagination
HabouiahL’odorat
RéhelLa vue
YevamiahLe goût
HayayelL’ouïe
MoumiaLe toucher

La régence zodiacale

Selon certaines traditions antiques, chacun des soixante-douze messagers de la hiérarchie exerce successivement, sur le cercle zodiacal, une régence de cinq degrés consécutifs. Dans cette perspective, le premier ange, le Séraphin Vehouiah régit les cinq premiers degrés du signe du Bélier. Quand au second, Yeliel, il correspond aux cinq degrés suivants, etc.

Les régences seront utilisées pour déterminer les quatre anges tutélaires (l’Ange gardien, l’Ange paranymphe, l’Ange paraclet et l’Ange de la vocation) qui guident l’aspirant sur le chemin de son accomplissement (l’amenant à participer pleinement à la réalité divine). Dans cette perspective, l’Ange gardien est déterminé par l’ascendant spirituel (c’est-à-dire par la position occupée par le Soleil au moment de la naissance). Ce guide l’aidera à découvrir sa véritable identité, l’invitant à combattre les influences régressives de l’Esprit du monde et de son corollaire sur le plan intérieur, l’ego. En effet, ces forces risqueraient autrement de l’amener à se prendre pour autre chose que ce qu’il est ontologiquement.

L’Ange paranymphe est, quand à lui, déterminé par le Descendant spirituel (correspondant au degré zodiacal opposé à l’Ascendant spirituel. Il l’aidera à s’ouvrir à l’autre et à établir avec lui un échange authentique (propice à l’incarnation de l’amour) sans qu’il soit dénaturé en étant assujetti aux convoitises de l’ego (lequel incite le natif à rechercher en l’autre ce qu’il croit ne pas avoir en lui-même).

Quand à l’Ange paraclet, il est déterminé par le Fond du Ciel spirituel (correspondant à la position zodiacale obtenue en ajoutant quatre-vingt dix degrés à l’ascendant spirituel). Ce guide lui enseignera comment s’ouvrir à Dieu et participer pleinement à Sa réalité (jouissant des ressources qu’Il lui prodigue) sans assujettir, une fois encore, cette participation aux convoitises de l’ego (ce qui mettrait d’ailleurs un terme à toute ouverture).

Enfin, l’Ange de la vocation est déterminé par le Milieu du Ciel spirituel (correspondant à la position zodiacale obtenue en retranchant quatre-vingt dix degrés à l’Ascendant spirituel). Ce guide assistera enfin l’aspirant pour l’amener à vivre pleinement sa vocation (celle à laquelle Dieu l’invite), faisant de son corps (l’Ascendant spirituel), de son âme (le Descendant spirituel) et de son esprit (le Fond du ciel spirituel) un temple de Dieu (de l’amour).

Couleurs et chœurs angéliques

Aromates et chœurs angéliques

Les correspondances bibliques

Cinq versets bibliques sont attribués à chacun des soixante-douze anges. Le premier, tiré du livre des Psaumes, a été déterminé en fonction des qualités propres de chacun d’entre eux. Par le rayonnement et la puissance de ces invocations traditionnelles, l’aspirant accédera plus facilement aux qualités associées à l’ange choisi. Les quatre autres versets sont extraits du Nouveau Testament (chacun étant en rapport avec l’un des quatre évangiles). Ils favorisent quand à eux, l’intégration des forces spirituelles exprimées par chacun des messagers. Ils permettent donc à l’aspirant de recevoir les forces nécessaires pour entreprendre le travail intérieur associé à l’ange invoqué. Le choix du verset (parmi les quatre proposés) se fera en fonction du travail particulier que chacun souhaitera réaliser. En effet, chaque évangile correspond à l’un des quatre éléments structurant l’univers et s’incarnant à travers les quatre plans structurant la personnalité humaine : le plan physique, énergétique, émotionnel et mental

Tableau représentent les correspondances entre les évangiles, les éléments et les plans
ÉvangilesÉlémentsPlans de la personnalité
MarcFeu Mental
JeanEauÉmotionnel
MatthieuAirÉnergétique
LucTerrePhysique

La prière rituelle correspondant à l’Ange

Pour chacun des soixante-douze anges est proposé une prière d’invocation. En effet, la prière fut toujours considérée comme une pratique fondamentale et déterminante. Toutefois il importe d’en distinguer deux catégories. La première, plus spécifiquement mystique, consiste en un véritable élan du cœur. Elle est donc un échange intime et personnel avec Dieu, l’orant s’adressant à Lui comme à un Père avec lequel il entretient un rapport d’amour filial. Cet élan d’amour vers la divinité ne saurait évidemment être déterminé à quelque niveau que ce soit. Aussi, cette prière sera spontanée, gratuite et indépendante de toute règle de composition. Elle exigera cependant un certain climat d’intimité et l’expression d’un véritable amour fraternel envers ses semblables, conformément à l’exhortation évangélique : « Quand tu présentes ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre loi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère. »

Quand à la seconde catégorie, elle est formée des prières d’invocation rituelles. Celles-ci ne s’adressent généralement pas à Dieu lui-même, mais plutôt à Ses messagers. Elles sont donc moins un échange amoureux avec le Créateur que l’application d’une technique d’harmonisation à la grâce divine transmise à travers un vecteur particulier et identifiable. A ce propos, Plotin affirmait déjà qu’en priant un être, « une influence vient de cet être sur celui qui prie ou un autre; mais le Soleil ou l’astre que l’on prie n’en sait rien. La prière produit ses effets, parce qu’une partie de l’univers est en sympathie avec une autre partie, comme la corde tendue d’une lyre, où la vibration venue du bas se propage jusqu’en haut; souvent ainsi, quand l’une des cordes vibre, l’autre ressent en quelque sorte cette vibration, quand elles sont consonantes et accordées. (…) Il n’y a pas en eux (les astres), comme le pensent certains, une volonté d’exercer nos prières; avec nos prières ou sans elles il nous vient toujours d’eux quelque influence, parce qu’ils sont comme nous des parties d’un seul univers. ». (Plotin, Ennéades)

Dans cette perspective, les prières d’invocation que nous vous proposerons ont été précisément conçues pour permettre une harmonisation et une meilleure ouverture à la grâce divine dont l’ange invoqué est vecteur. Afin de mieux en comprendre la structure, voici l’exemple d’une invocation adressé à Demaviah.

Divin Demaviah

qui louez Celui dont le sang est gage de vie

Aidez-moi à rentrer en moi-même.

Faisant ainsi taire toutes mes aspirations égoïques qui m’incitent à m’investir constamment dans le monde extérieur, je m’enracinerai dans « le silence de l’esprit », source de grâce pour celui qui l’écoute.

Sous vos divins auspices, ô puissant Devamiah, je m’ouvrirai aux réalités de l’Esprit, m’écriant alors :

« Vers Vous, Seigneur, j’élève mon âme, ô mon Dieu! »

O Demaviah, messager de Celui dont le sang est gage de vie, sang de l’alliance nouvelle répandu pour une multitude, je me ferai gestant de Sa puissance divine, devenant pour Elle matrice afin d’assurer son développement plénier, son expression tangible et effective au sein du créé.

On remarquera que la prière débute par le nom du guide invoqué afin d’établir immédiatement un lien vibratoire avec cet être de lumière : Divin Demaviah. En effet, nous avons déjà précisé que le nom évoque l’essence même de la réalité qu’il désigne. En ce sens, il possède à lui seul une puissance extraordinaire qui place immédiatement celui qui le prononce en relation vibratoire avec l’être désigné. Ajoutons que ce nom sera répété trois fois, le nombre 3 étant essentiellement associé à l’expression d’une réalité subtile qui peut dès lors se manifester pleinement au sein du créé.

Ensuite on utilisera une traduction que nous proposerons du nom hébreu de l’ange. Dans le cas de Demaviah, il signifie Celui dont le sang est gage de vie. Cette formulation puissante nous placera alors en accord plus étroit avec la fonction de l’ange invoqué. On remarquera également qu’une verset tiré de l’Ancien Testament sera inséré dans toutes les prières. Dans le cas de notre invocation à Devamiah, il s’agit du verset « Vers Vous, Seigneur, j’élève mon âme, ô mon Dieu! » Ici, il est cité de manière tout à faire littérale. Dans certains cas, la structure même de la prière exigera toutefois des adaptations du verset. Il n’en continuera pas moins d’évoquer, d’éveiller et de stimuler les qualités associées à l’ange choisi.

Enfin, la prière comportera toujours l’insertion d’un verset biblique extrait du Nouveau Testament. Dans le cas de notre prière à Devamiah, il s’agit des mots : sang de l’alliance répandu pour une multitude. Ce verset favorise en effet l’intégration des forces spirituelles exprimées en lui. En d’autres termes, il permet à l’individu de recevoir les forces nécessaires pour entreprendre un travail intérieur dans le sens indiqué par cet ange.

Cet exemple suffit sans doute pour vous illustrer la manière de procéder et pour vous permettre d’appliquer ce principe dans votre travail personnel. Vous pourrez, en effet, composer vos propres prières en fonction de vos besoins plus particuliers.

Voir aussi : comment contacter les anges : https://la-voie-des-anges.fr/kabbale/comment-le-contacter.php

La litanie des anges

Source : Source : Introduction à l’astro-angéologie (p.99). Charles-Rafaël Payeur. Editions de l’Aigle

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s