Dialogue interreligieux

Bouddhisme et christianisme

Le Dalaï Lama et Eugen Drewermann témoignent de la complémentarité du bouddhisme et du christianisme. Pour le Dalaï Lama, les religions doivent entrer en dialogue, car leurs différences sont utiles pour répondre aux différentes attentes humaines, mais il serait criminel de les opposer. Toutes font appel à la miséricorde qui seule peut surmonter la méfiance et l’hostilité. Le dialogue interreligieux développe donc une attitude spirituelle non seulement de tolérance, mais de bienveillance active, au profit de toute l’humanité. La non-violence procède de la même attitude intérieure et doit aller jusqu’au désarmement concerté. Eugen Drewermann raconte sa propre « conversion » à la spiritualité bouddhiste, à l’âge de seize ans, au moment du réarmement de l’Allemagne. Il témoigne aussi de sa propre expérience de la non-violence, y compris dans le rapport aux animaux, et de sa conviction interreligieuse profonde à l’intérieur même du christianisme. Son commentaire du Notre Père en est ici une illustration.

https://www.babelio.com/livres/Dalai-Lama-Les-voies-du-coeur/1256688

Le Cercle des Anciens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s