Mon ange gardien, mon meilleur ami

Neuvaine à saint Michel 2022 : Anges et démons

Comment vivre spirituellement en compagnie des anges ?

Nous l’avons vu au cours des méditations précédentes, il existe des myriades d’anges, dont les rôles sont principalement d’adorer et de contempler Dieu au Ciel dans sa gloire infinie. Mais il y a aussi des anges, les plus petits dans la hiérarchie des neuf chœurs angéliques, spécialement destinés à garder les hommes : même si l’Église n’en a jamais fait un dogme de foi, la Tradition nous enseigne que pour garder chaque homme, un ange particulier a été désigné. C’est ce que signifie le psaume 91, par exemple : « [Dieu] ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies ; ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre. » (Ps 9111-12) C’est aussi ce que Jésus lui-même nous enseigne, lorsqu’il affirme que chaque enfant a un « ange dans les cieux [qui] voit continuellement la face de [son] Père au Ciel » (Mt 1810).

Est-ce que je pense parfois à cet ami fidèle que Dieu m’a donné ? Il est temps de faire sa connaissance, et cela est facile puisqu’il est aujourd’hui à mes côtés, comme chaque jour ! Commençons par comprendre à quoi sert cet ange gardien : d’une part il veille sur tout ce qui concerne mon salut, il me protège et me guide dans mon voyage terrestre ; d’autre part il est présent pour me conseiller, m’encourager et parfois me corriger ; enfin il est mon intercesseur auprès de Dieu en lui portant mes prières. Voyons ces trois aspects en détail.

L’homme, durant cette vie, est comme un voyageur sur la route qui le ramène vers sa patrie céleste. Mais sur cette route, de nombreux périls nous menacent, périls du dedans (la faiblesse, le découragement, les tentations, les erreurs…) et périls du dehors (le démon, mais aussi l’attrait du monde qui nous retient, les biens matériels qui nous ralentissent). Et c’est pourquoi, comme un roi donne des gardes à ses invités qui doivent parcourir un chemin dangereux, ainsi Dieu nous donne à tous un ange comme gardien, qui nous précède sur le chemin et veille à chacun de nos pas. Notre ange gardien connaît par cœur tous les chemins qui mènent jusqu’au Ciel, et donc il nous guide et nous protège des adversités de la route !

Mais la mission de mon ange gardien ne se limite pas à protéger et prévenir mes actions extérieures : il joue surtout un rôle dans les choses invisibles et cachées. En effet, il connaît mes pensées et mes désirs les plus intimes : il sait le bien que je veux faire, même si je n’y parviens pas toujours. Il voit les tentations qui m’assaillent ou les doutes qui me menacent, et les combats intérieurs que je mène. Il connait les pensées mauvaises dans mon cœur ou les folies de mon imagination. Bien sûr, il ne peut pas agir sur ma liberté ou entrer dans le secret de ma conscience : mais puisqu’il est un pur esprit, subtil et intelligent, il saisit toutes mes pensées en voyant leurs effets dans ma sensibilité.

Comment agit-il, alors ? Comme un assistant personnel et constamment mobilisé, c’est lui qui me souffle le bien à faire ou le mal à éviter. Il est cette petite voix qui parfois me réveille des rêves qui envahissent mon imagination, cette petite voix qui me dit : « ne fais pas ceci » ou bien « tu sais que tu ne dois pas t’engager sur ce chemin périlleux, perdre du temps sur internet si tard ou fréquenter cette personne qui te pousse au péché ». Il est aussi celui qui parfois me souffle le texte de ce que je dois dire, lorsque je témoigne de ma foi avec courage, devant des camarades ou des collègues ; celui qui m’inspire de prier pour un ami dans la souffrance ou éloigné de Dieu ; celui qui me fait penser à une vieille tante isolée pour que je prenne le temps de l’appeler ; celui qui me dit « regarde, Jésus-Christ » lorsque je croise un pauvre ou un malade…

Il ne joue là que son rôle de conseiller : jamais il ne me force à l’écouter ni à le suivre. Si je l’ignore, il soupire, sans doute, mais il reste fidèle et continue sa mission. Plus je m’écarte du droit chemin, plus il redouble d’efforts et de conseils intérieurs pour m’y ramener. Et si je m’égare, il s’empresse de retrouver le bon chemin, comme un GPS toujours fiable : « faites demi-tour dès que possible, faites demi-tour dès que possible ! » Et surtout, dès que je fais le bien, il se réjouit, m’encourage encore, et prend un peu de repos !

Enfin, le rôle de mon ange gardien est aussi celui d’avocat ! Il a ses entrées auprès de Dieu, puisqu’il est envoyé par lui. Il rend donc compte auprès du Père, par l’intermédiaire des autres anges, de sa mission, de ses succès et éventuellement de ses échecs… mais toujours avec bienveillance ! C’est lui, surtout, qui présente mes prières auprès de Dieu, auprès de la Vierge Marie ou auprès des saints intercesseurs : il est le messager instantané de mes demandes ou de mes supplications. Grâce à lui, ce que je formule difficilement avec mes mots maladroits est présenté au ciel avec limpidité et précision.

Alors, pourquoi est-ce que je ne lui parle pas davantage, comme à mon meilleur ami ? Je peux prendre pour cela exemple sur sainte Françoise Romaine, une noble romaine du début du 15ème siècle : elle ne se contentait pas de prier son ange gardien et d’invoquer son secours, mais elle était aussi favorisée d’une grâce mystique étonnante : celle de voir son ange gardien chaque jour, à ses côtés ! Alors bien sûr nous ne le voyons pas, cet ange, mais nous savons qu’il est toujours là à nos côtés. Apprenons donc à l’écouter, à le prier, et à l’aimer aussi, comme notre meilleur compagnon, notre meilleur ami !

https://hozana.org/publication/172536-jour-9-mon-ange-gardien-mon-meilleur-ami

Concluons notre réflexion avec la prière à l’archange saint Michel.

Saint-Michel Archange, défendez-nous dans le combat, soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.

Que Dieu lui commande, nous vous en supplions.   

Et vous, prince la milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. 

Amen ! »

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s