Christianisme

Saint-Esprit

L’homme : un être appelé à aimer

Le principal enjeu de l’homme consiste à incarner la puissance de l’amour, acquérant de cette manière un plus grande ressemblance. En effet, « l’image est la base, le point de départ, la Ressemblance est le sommet, l’arrivée. La Ressemblance ne rayonnera pleinement dans l’homme que dans les temps accomplis. L’image peut être de plus en plus ressemblante, la ressemblance est la perfection de l’image. ». En d’autres termes, si l’homme a été créé parfait, à l’image de Dieu, il n’a pas été créé achevé : sa tâche consistant dès lors à s’ouvrir à l’amour afin de l’exprimer pleinement. Totalement investi par les forces de l’amour, il pourra marcher vers sa déification. En effet, adombré par l’Esprit, il sera transformé, « allant de gloire en gloire », épousant de plus en plus intimement la plénitude de Dieu, le seul Vivant. Il pourra ainsi participer plus intensément à Sa réalité (à la réalité de l’Amour), accédant dès lors à Sa ressemblance et devenant Dieu d’homme qu’il était. C’est sans doute là, le plus grand mystère du christianisme, celui de la divinisation de l’homme comme accomplissement de sa vocation initiale.