Amamiah, ange de la sculpture

Ange du sourire (Reims)

  1. L’ange Amamiah
  2. Spiritualité et sculpture : entre recherche et création
  3. Sculpture, L’idéal grec

L’ange Amamiah

L’ange Amamiah exprime son amour dans l’action, la Matière et le quotidien, en adéquation avec la sagesse de cet amour. Par lui, la lumière et l’amour extériorisés prennent forme et force avec d’accomplir leur tâche de transmetteur d’amour. Il permet de découvrir l’amour partout où il se trouve et de l’accompagner où il a besoin de se diriger.

L’ange Amamiah redonne courage à tous ceux qui sont poussés par leur âme à implanter la Vie et à procréer. Il nous pousse à sortir des sentiers battus pour construire nos propres institutions.

L’ange Amamia met en place la guérison par l’image et la peinture (et la sculpture), reliées au spirituel. C’est la lumière de Dieu qui guérit. L’art spirituel est appelé à reprendre sa place comme autrefois.

En savoir plus :

https://la-voie-des-anges.fr/kabbale/anges/ange.php?IMAMIAH

Spiritualité et sculpture : entre recherche et création

Il y a du beau et du nouveau en chaque objet, en chaque personne et en chaque événement : il ne demande qu’à éclore et fleurir.

Jésuite de l’Île Maurice, le P. Karl Lauricourt sj, 65 ans, est membre depuis 13 ans de la communauté de La Réunion. Prêtre depuis 1994, après sa formation en Inde, en Afrique et à Paris, il a travaillé six ans en paroisse avant de se former à la sculpture en France. Entre animation d’ateliers d’art et accompagnement spirituel, il trace un chemin de vie et de beauté.

P. Karl Lauricourt sj

Le P. Karl Lauricourt sj présente Lémuriens, une de ses récentes œuvres réalisée en basalte de La Réunion.

Je suis venu à la sculpture à un moment d’incertitude dans ma vie. La perte de sens qui m’habitait alors a creusé en moi le besoin impérieux de laisser grandir une branche jusque-là demeurée chétive : l’art, la passion des choses belles et concrètes, l’œuvre de la nature primitive. Significative et salutaire, la sculpture a surgi en moi pour la suite de ma vie.

Entre vie d’artiste, vie spirituelle et vie apostolique se noue un lien fort et intime : celui d’une vie de recherche. Le croyant cherche Dieu avec passion, peine et labeur ; le sculpteur expérimente les mêmes affres et le même bonheur pour faire exister des formes nouvelles.

L’inconnu et la nouveauté signent une autre similitude entre vie spirituelle et sculpture. L’inconnu fait peur : dans la foi, Dieu, qui propose du neuf aux tournants de notre existence, prend aussi les moyens de nous rassurer : « Je suis avec toi ; fais le pas, va plus loin ». Pour créer du neuf, pour oser la forme jusque-là inexistante, le sculpteur brise en lui-même résistance et peur afin d’assumer l’inconnu qui, de prime abord, ne rassure pas l’esprit.

L’acte de création ramène à la vie ou à la mort, à ce qui fait vivre ou éteint la foi du croyant. Dans mon apostolat, j’essaie d’être le plus attentif possible à la question du neuf et de l’inconnu que Dieu suscite dans toute vie et que nous devons découvrir et aimer.

Une autre similitude : le croyant cherche Dieu et se rend compte que c‘est lui-même qui est l’objet de la quête de Dieu. Le sculpteur n’est pas un créateur absolu ; il rejoint ce grand élan qui anime et renouvelle l’univers dans ses moindres recoins. Il y a déjà tout dans la création, mais tout se transforme et tend vers un accomplissement. Là est ma première inspiration de sculpteur.

Dans mon quotidien de jésuite à La Réunion, mon temps se répartit entre journées d’atelier, journées d’écoute, de confession et d’eucharistie, et week-ends de service dominical dans des paroisses réunionnaises. Que je sculpte la pierre ou le bois, que je façonne le plâtre ou l’argile, que j’accompagne, parle et célèbre au milieu des croyants, le même désir sous-tend mes activités : celui de recevoir un accroissement de vie et d’aider les autres à en faire autant. Il y a du beau et du nouveau en chaque objet, en chaque personne et en chaque événement : il ne demande qu’à éclore et fleurir.

P. Karl Lauricourt sj
Sculpteur, au service de la chapelle et de la communauté jésuite de Saint-Denis à La Réunion

> En savoir + sur le travail du P. Karl Lauricourt sj

Source : https://www.jesuites.com/spiritualite-et-sculpture-entre-recherche-et-creation/

Sculpture, L’idéal grec
Jeune femme ailée : Niké, personnification de la Victoire
Vers 190 avant J.-C. https://www.louvrelens.fr/work/jeune-femme-ailee/

https://www.connaissancedesarts.com/monuments-patrimoine/archeologie/le-saviez-vous-la-sculpture-grecque-un-certain-ideal-du-beau-11107911/

Comment l’art cycladique influence l’art moderne :

https://www.artsy.net/article/artsy-editorial-5-000-year-old-sculptures-shockingly-modern-art

Voir aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s