La dévotion des trois Ave Maria

Une pratique de prière révélée par la Sainte Vierge

La dévotion au trois Ave Maria est une habitude de prière très simple. Il s’agit de réciter, chaque jour, trois Ave Maria en l’honneur de la Vierge Marie, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ. Cette salutaire pratique a été révélée et enseignée par la Sainte Vierge elle-même à sainte Mechtilde, bénédictine du XIIIe siècle au monastère de Hefta en Allemagne. Sainte Mechtilde était la sœur de sainte Gertrude. Pendant que sainte Mechtilde priait la Vierge Marie de daigner l’assister de sa présence à sa dernière heure, la Sainte Vierge lui répondit : « Je te le promets, mais tu dois réciter chaque jour trois Ave Maria ».

Depuis, une multitude de chrétiens ont embrassé cette coutume de prier quotidiennement les trois Ave Maria, y voyant comme un moyen sûr d’obtenir la persévérance finale à l’heure de la mort. Notre Dame explique à la sainte que le nombre trois fait référence aux trois personnes de la sainte Trinité qui n’avaient cessé de la combler, elle, la Mère de Dieu, de toutes grâces.

« Ainsi à l’heure de la mort, Dieu le Père te réconfortera et chassera loin de toi toute puissance ennemie ; le Fils de Dieu remplira ton âme des lumières de la foi et de la sagesse ; le Saint Esprit te donnera la suavité du divin amour pour triompher des douleurs et de l’amertume de la mort ». Telle est la promesse de Notre Dame à sainte Mechtilde. 

Un moyen très efficace d’assurer son salut

Saint Léonard de Port-Maurice (1676-1751), célèbre missionnaire, faisait réciter lui aussi les trois Ave Maria, matin et soir, en l’honneur de Marie Immaculée, pour obtenir la grâce d’éviter tout péché mortel, pendant le jour et pendant la nuit ; de plus, il promettait le salut, d’une manière certaine, à ceux qui y seraient constamment fidèles.

Le pape saint Pie X a encouragé et indulgencié cette pratique de la récitation des trois Ave Maria du matin et du soir.

A enseigner aussi aux enfants

Saint Alphonse de Liguori (1696-1787), docteur de l’Eglise, exhortait tout particulièrement les parents et les responsables d’éducation à veiller soigneusement à ce que les enfants soient fidèles à réciter, chaque jour, leurs trois Ave Maria, matin et soir.

Un des premiers à réciter les trois Avec Maria et à les recommander, fut saint Antoine de Padoue, docteur de l’Eglise. Il visait spécialement dans cette pratique, à honorer la virginité sans tache de Marie et de conserver une parfaite pureté d’esprit, de cœur et de corps, au milieu des dangers du monde.

Source : https://sspx.ca/fr/news-events/news/la-d%C3%A9votion-des-trois-ave-maria-59217

Comment faire ?

Pratique, il n’y a pas plus facile, que de réciter en public ou en privé ces trois « Je vous salue Marie », le matin en se levant et le soir avant d’aller se coucher pour ne pas risquer d’oublier. Une bonne habitude à donner également aux enfants :

1. Marie, ma Mère, délivrez-moi de tomber en état de péché mortel ! Par le pouvoir que vous concéda le Père Éternel. Je vous salue Marie…

2. Par la sagesse que vous concéda le Fils. Je vous salue Marie…

3. Par l’Amour que vous concéda l’Esprit saint. Je vous salue Marie…

Propageons cette dévotion, car « qui sauve une âme, sauve la sienne » (Saint Augustin).

En savoir plus : https://fr.aleteia.org/2018/03/21/pourquoi-il-faut-reciter-trois-je-vous-salue-marie/

Voir aussi :

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :