Fête du 1er août : Lammas (messe du pain)

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN (6, 24-35)

En ce temps-là, quand la foule vit que Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus. L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. » Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Commentaire : https://www.diocese-besancon.fr/diocese/doyennes-et-paroisses/d11-la-plaine-de-gray/gray/actualites/1er-aout-2021-18eme-dimanche-du-temps-ordinaire

Le Lammas

A l’époque chrétienne, la fête du 1er août devint Lammas, du vieil anglais hlaf-mas pour « messe du pain », est une fête célébrée dans certains États anglophones de l’hémisphère nord, généralement entre le 1er août et le 1er septembre. Ce festival marque la récolte du blé, et est la première fête de la récolte de l’année. Il était alors coutumier d’emmener un pain fait avec la nouvelle récolte à l’église, celui-ci était récolté à Lammastide.

Le pain était béni et, en période anglo-saxonne il pouvait être utilisé à des fins de magie : un livre de sorts anglo-saxons conseillait alors de diviser le pain de lammas en quatre parts qui devait être placées aux quatre coins de la grange pour protéger le grain entreposé.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lammas

Voir aussi :

Publié par Michaël Vinson

Poète et créateur culturel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :